Le sculpteur japonais Tetsuo HARADA est né en 1949 à Nigata au Japon.

Il étudie aux Beaux-Arts de Tokyo puis de Paris. Sa vie artistique est très active en France et à l'étranger.

Son atelier de recherche se trouve à la Bastille à Paris et son atelier de production est à Fresnay l'Evêque en Beauce entre Orléans et Chartres, où il travaille la pierre, le bois, le fer, le bronze...

Il pratique le desssin quotidiennement et peint. Tetsuo HARADA enseigne les arts plastiques à ENSAV (Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles.

Il met en place des échanges entre les écoles d'art et les universités entre l'Asie et l'Europe.

 

Son oeuvre est faite de partage, d'écoute et d'amitié.

Il a gagné de nombreux concours d'art public depuis 1976. Il a sculpté et installé plus de 40 sculptures-environnement à l'échelle monumentale qui s'intègrent parfaitement dans leur site, pour de nombreuses institutions en France et dans le monde.

Cette humanisation de l'espace public requalifié donne aux utilisateurs le loisir de partager l'oeuvre d'art et d'en devenir l'acteur.

 

Chaque sculpture invite les hommes, les enfants à participer, à voir et à toucher.

Parmi ce travail très important d'art public, le tournant de sa carrière se produisit lorsqu'il remporta le concours organisé d'abord par la ville de Nanterre, puis le concours international pour les jeux olympiques d'hiver d'Albertville en France.

Dans le cadre du programme national écologique au Japon en 1995, il a réalisé un bas-relief de 120 mètres de long , 16 mètres de haut et de nombreuses sculptures (250 tonnes de granit, 500 pièces sculptées et polies) pour le barrage de Tazawako-Akita au Japon, en collaboration avec les ingénieurs de l'Equipement.

Ces fontaines, ces sculptures urbaines, son mobilier urbain, d'un design élégant et raffiné, apportent détente et poésie.

 

L'oeuvre de Tetsuo Harada, ce sont des formes

mais surtout des rapports, des relations.

Il tisse des liens visibles et invisibles contenant

ses messages de Paix, d'amour et de fraternité.


Le travail artistique de Tetsuo HARADA s'articule autour du "Tricot de la Terre". C'est un ensemble de sculptures qui couvre le monde. Le "Tricot de la Terre" fait de boucles et de liens traverse la planète, la nourrit, l'unifie. Les mailles symbolisent la volonté de dialogue et de Paix d'Union tissées afin de réunir les hommes, les peuples et les continents.